Le Quotidien
Jean Tremblay était de passage au Cercle de presse du Saguenay, hier.
Jean Tremblay était de passage au Cercle de presse du Saguenay, hier.

»Les manifestations, c'est tannant»

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
«Si c'était moi qui décidais, j'étirerais la hausse des frais de scolarité sur beaucoup plus d'années que cinq ans.» Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, ne prend pas position sur l'actuel conflit qui oppose le gouvernement du Québec et les étudiants. Il affirme toutefois que les moyens de pression sont «un peu tannants».