Le Quotidien
Chez Hydro-Québec à Montréal, le porte-parole, Louis-Olivier Batty, a mentionné qu'Hydro-Québec souhaite réduire de 25 % ses ressources humaines, ce qui inclut les centres de santé et la formation des compétences.
Chez Hydro-Québec à Montréal, le porte-parole, Louis-Olivier Batty, a mentionné qu'Hydro-Québec souhaite réduire de 25 % ses ressources humaines, ce qui inclut les centres de santé et la formation des compétences.

Le Local 1500 dénonce la centralisation

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Le Quotidien
La décision d'Hydro-Québec de centraliser à l'intérieur de neuf pôles les centres de santé utilisés pour ses employés et gestionnaires est dénoncée par Yvan Tremblay, président du Syndicat des 220 employés de métier, Local 1500.