Le Quotidien
Frédéric Dion a dû rallier le fil d'arrivée en tirant son traîneau. Il était fier d'avoir devancé les Norvégiens.
Frédéric Dion a dû rallier le fil d'arrivée en tirant son traîneau. Il était fier d'avoir devancé les Norvégiens.

L'absence de vent complique la tâche

Louis Potvin
Louis Potvin
Le Quotidien
Le lac Saint-Jean est vraiment capricieux. Les participants au Challenge Mishkumi de ski traction s'en sont vite rendu compte alors qu'ils ont dû composer avec une pluie battante, un noroît parfait pour atteindre une vitesse de croisière de 55 km/h et puis, coup de théâtre, un vent qui tombe!