Le Quotidien
Complément du premier vitrail, celui qui montre les quatre saisons, cette oeuvre en cinq volets possède une touche moderne qui correspond à l'architecture du bâtiment qui l'abrite, soit le columbarium de la Maison funéraire Hébert et fils du secteur Dolbeau. Elle a été créée par Gervayse Simard, qui a consacré deux mois à ce chantier.
Complément du premier vitrail, celui qui montre les quatre saisons, cette oeuvre en cinq volets possède une touche moderne qui correspond à l'architecture du bâtiment qui l'abrite, soit le columbarium de la Maison funéraire Hébert et fils du secteur Dolbeau. Elle a été créée par Gervayse Simard, qui a consacré deux mois à ce chantier.

Gervayse Simard a créé 11 vitraux

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Gervayse Simard vient de compléter le deuxième plus gros chantier de sa carrière. L'artiste de Dolbeau-Mistassini a créé 11 vitraux couvrant une superficie de 130 pieds carrés, à la demande de la Maison funéraire Hébert et fils. Installés dans un nouveau columbarium construit dans le secteur Dolbeau, ils ont été inaugurés le 3 février et épousent la thématique des quatre saisons.