Le Quotidien
Le maire Jean Tremblay, prêt à tout pour défendre son droit de réciter la prière aux séances du conseil, a recueilli des dons pour payer ses frais d'avocats.
Le maire Jean Tremblay, prêt à tout pour défendre son droit de réciter la prière aux séances du conseil, a recueilli des dons pour payer ses frais d'avocats.

Prions en paix

Serge Lemelin
Serge Lemelin
Le Quotidien
Le maire Jean Tremblay et les conseillers pourront prier en paix avant les séances du conseil municipal. Ils n'auront pas à décrocher le crucifix ni même à retirer le Sacré-Coeur pendant la durée des procédures d'appel.